La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 

                                                                               Photo du lac Louise prise par Daniel Morasse    Bienvenue sur le site internet de l'association des plaisanciers de Weedon !

 

AIDEZ-NOUS EN DEVENANT MEMBRE DE l'A.P.W

 

L’Association des plaisanciers de Weedon (APW) est un organisme à but non lucratif fondé en 1998 qui se soucie de la qualité des plans d’eau. Elle tente depuis des années de travailler de concert avec la municipalité afin de parvenir à traiter de dossiers de l’eau et plus particulièrement celui du myriophylle à épis, plante qui envahit nos cours d’eau et plus particulièrement le lac Louise. 

Il y a urgence d’agir, car chaque année, cette plante ne cesse de croître.  Les deux études que nous avons demandées, une en 2016, à Benoit Bissonnette consultant en environnement et une autre, en 2019, aux experts-conseils en environnement RAPPEL, illustrent à quels points cette plante se propage à très grande vitesse.  Vous pouvez consulter ces deux études sur notre site internet.

Si aucune action n’est entreprise dans les prochaines années, la qualité de l’eau, de la faune et des autres plantes aquatiques se retrouveront en très mauvais état et ce sont, nous, les riverains et les riveraines qui ne pourront plus jouir de cette richesse collective.

Heureusement, il y a une lueur d’espoir, étant donné que le maire actuel, Eugène Gagné, et son équipe sont sensibles à la problématique de la qualité des plans d’eau et veulent poser des actions concrètes afin de préserver ceux-ci.

Sachez que la qualité des plans d’eau est une responsabilité collective et la municipalité ne peut, à elle seule, faire tout le travail, pas plus que l’APW ne peut travailler seule. Bref, il faut que ce soit un travail collectif et nous vous demandons d’y contribuer vous aussi dès aujourd’hui !

 

La manière la plus simple de nous aider est de devenir membre de l’association au coût plus que raisonnable de 25$ pour une année.

 

Où sont investis les fonds ?

Les fonds recueillis auprès de nos membres ne servent pas seulement qu’à l’installation et qu’au retrait des bouées de navigation! En effet, cette année, grâce à l’argent amassé antérieurement et aux subventions obtenues de la part de Desjardins Caisse du Haut-Saint-François et de la Municipalité, nous avons déboursé plus de 2000$ pour l’achat de nouvelles bouées pour l’identification de certaines zones avec la plus grande concentration de myriophylle à épis afin d’éviter toute navigation dans ces secteurs. Ces bouées sont dispendieuses, car le lettrage et les bouées doivent répondre aux normes de Transports Canada et de la Garde côtière canadienne. Elles seront installées, au lac Louise, dans le secteur des chemins Gosselin et Grégoire.  Dans ce même secteur, nous allons aussi installer un corridor de bouées afin que les résidents de ce secteur utilisent seulement ce corridor de navigation pour quitter et revenir à leur résidence. 

Il est aussi important que vous sensibilisiez votre entourage à la problématique du myriophylle à épis. C’est en informant tous et chacun de la présence de cette plante et de l’importance de ne pas naviguer aux endroits où elle se trouve que nous pourrons empêcher sa prolifération. Voici le panneau que vous verrez au lac Louise :

 

De plus, il fut convenu que les dépenses découlant des rapports faits par le groupe RAPPEL seront réparties de la façon suivante : la Municipalité paiera les 2/3 et l’APW le 1/3. Ces rapports sont obligatoires et doivent être faits par des experts pour obtenir l’accréditation nécessaire par le ministère de l’Environnement afin de pouvoir poser des actions concrètes.

Nous voulons commencer à l’été 2022 un premier déploiement de toiles (pour étouffer la plante) aux sections plus denses. L'achat et l’installation de ces toiles sont très dispendieuses et requièrent des autorisations auprès du ministère de l’Environnement d’où l’emploi des services du groupe RAPPEL.  Nous allons tenter d’obtenir des subventions auprès de différents paliers de gouvernement, mais il s’agit d’un processus qui demande beaucoup de temps et d’efforts.  Tout cela pour dire que nous avons besoin de votre aide financière pendant les prochaines années à venir, si nous voulons être capables de contrôler la propagation de cette plante envahissante dans notre lac et nos rivières pour éviter la perte de ceux-ci.

 

Pour ceux et celles qui seraient en mesure de faire un don supplémentaire, cela serait grandement apprécié et soyez assuré(e) que tout l’argent recueilli servira à combattre cette plante envahissante qui menace la survie de nos cours d’eau.

 

 

 

 Il y a du Myriophylle à épis dans le Lac Louise.

 

Étude 2019 du Lac Louise en format PDF

 

 

Alors aidez-nous à limiter son expansion en apprenant à le reconnaître et en suivant les petits conseils donnés dans cette vidéo. Nous pouvons tous agir !

Luttons ensemble contre le Myriophylle à épi!

 

Regarder les vidéos YouTube ci-bas 

 

Comment laver son embarcation.