La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Article septembre 2019


Association des plaisanciers de Weedon (APW)

Bonjour à vous, je prends la liberté de vous entretenir un brin de l’Association des plaisanciers de Weedon (APW) dont les membres du conseil d’administration (CA) et des bénévoles se dévouent à l’année longue pour garder bien vivante cette association.


L’assemblée générale annuelle qui s’est tenue le samedi 10 août dernier (photos annexées) a permis d’élire quatre nouvelles personnes intéressées à poursuivre les actions. Par exemple, combattre la prolifération du Myriophylle à épi au lac Louise, trouver des mécanismes pour réduire la vitesse sur nos cours d’eau, valoriser la protection des bandes riveraines, encourager la renaturalisation des rives en favorisant le respect des règlements municipaux en ne tondant plus le gazon jusqu’au raz de l’eau entre autres, faire procéder à l’installation et au retrait de bouées d’aide à la navigation sécuritaire, etc. Le travail pour ces volontaires bénévoles ne manque donc pas.


Il est important de mentionner la présentation orale faite par monsieur Nicolas Blouin, inspecteur en bâtiment et en environnement qui est venu préciser les points à retenir pour les règlements municipaux et leur mise en application en ce qui a trait aux installations septiques, l’hébergement de roulottes, les bandes riveraines, enfin du décret gouvernemental à propos des zones inondables.


L’échevin Daniel Sabourin quant à lui, est venu informer des périodes d’application des règlements adoptés à l’automne 2018 et des risques de pénalité et de sanction pour les propriétaires qui ne se conformeraient pas. Il a aussi abordé la question du « dos d’âne » dans le secteur de la marina, dossier qui a été réactivé ces derniers temps et qu’il compte bien mener à une solution acceptable et ainsi diminuer ou éliminer les risques d’inondation en amont.
Les personnes qui ont accepté de poursuivre leur implication accueillent avec joie les nouvelles personnes élues qui sont : mesdames Isabelle Pépin, Denise Thompson, Renée Montgrain et monsieur Philippe Langlois. Dans une prochaine parution, tous les membres composant le nouveau CA vous seront présentés ainsi que le poste et les fonctions qu’ils occuperont à compter du 14 septembre, date de la première réunion officielle qui aura pour objet de désigner chacun des postes et des fonctions ainsi que pour prioriser les actions pour 2019-2020.


Celles et ceux qui connaissent bien l’APW et qui la supportent année après année en se procurant la carte de membre annuelle (20$) ont vu une modification dans le mode de renouvellement qui en raison du manque de disponibilité des bénévoles; il n’y a pas eu ou très peu de porte à porte pour offrir la carte de membre 2019. Résultat : le nombre de souscripteurs a dramatiquement diminué. Nous atteignons à peine la centaine sur les six cents et quelques propriétaires qui ont un accès à nos cours d’eau navigables entre les barrages de St-Gérard et celui de Two Miles Falls en aval sur la Saint-François.
Remarquez qu’il est toujours temps d’y souscrire en utilisant le formulaire ci-après et en le faisant parvenir à l’APW, C.P. 1044, Weedon, PQ., J0B 3J0.


Dans un autre ordre d’idées, il est important de souligner l’immense travail accompli par les membres siégeant au CA, dont la plupart y sont impliqués depuis plusieurs années. À noter qu’ils paient leur cotisation annuelle au même titre que tout le monde, que la seule rétribution qu’ils reçoivent, depuis peu, est un petit café lors de la tenue de réunions officielles du CA.
Les membres de l’actuel conseil d’administration tiennent à remercier Mme Roxane Couture pour les nombreux services rendus et son implication durant plusieurs années. Tout aussi chaleureusement, nous remercions Mme Diane Lafrance, la présidente sortante pour sa très grande implication, notamment dans la gestion du dossier du Myriophylle à épi et qui malgré son retrait au sein du CA, s’est engagée à poursuivre son difficile combat envers cette plante exotique si envahissante.


Parlant de cette plante, le lundi 26 août en après-midi, nous avons sillonné la Saumon, la St-François, le bassin de St-Gérard et bien entendu le lac Louise avec à bord deux échevins intéressés par la sauvegarde de la qualité de l’eau et de l’environnement en général, messieurs Daniel Sabourin et Pierre Bergeron. Ces derniers ont pu constater l’ampleur et la densité des herbiers de Myriophylle sur de très grandes surfaces du lac. Très inquiétant !


Évidemment, nous trouvons dommage que plusieurs plaisanciers n’ont jamais accès à ces informations parce qu’ils ne reçoivent pas l’Éveil du citoyen de Weedon s’ils n’y sont pas abonnés parce que non résidants permanents. Bien qu’ils ne bénéficient pas de tous les services municipaux (aqueduc, égoûts…) ils sont considérés comme citoyens à part entière quand vient le temps de la taxation.


Nous vous invitons à consulter les documents produits par ou pour l’APW comme les études effectuées par des universitaires sur les problèmes d’érosion des berges, de la prolifération de plantes aquatiques ou autres sur le site « apweedon.com »
Salutations les plus cordiales
Gaston Lacroix

 

 

Article février 2019

Association des plaisanciers de Weedon (APW)

Bonjour,

Dans mon premier article paru en novembre dernier, je vous souhaitais entre autres des moments de repos durant le temps des fêtes afin de débuter l’année avec sérénité. Je vous avouerai que cet état s’est soudainement volatilisé lorsque j’ai été informée de la démission du directeur général de la municipalité Monsieur Daniel Le Pape. Je vous rappelle que nous comptions sur lui pour faire une demande auprès du ministère du Développement durable et de Lutte aux changements climatiques (MDDELCC). Cette demande servait à obtenir des sommes d’argent du gouvernement provincial, mais également à obtenir son autorisation afin d’agir concrètement à réduire la prolifération du myriophylle à épi, qui je vous le rappelle, est une plante envahissante qui nuit grandement à la qualité de nos cours d’eau. Il faut toutefois ajouter qu’il est fort possible que les règles aient encore changé à cause du changement de gouvernement et du nouveau ministre de l’Environnement.

Malgré ma déception à la suite de l’annonce du départ de Monsieur Le Pape, je garde espoir grâce à l’appui constant de Monsieur Daniel Sabourin, un des conseillers municipaux, qui se préoccupe sans relâche des dossiers environnementaux incluant le nôtre.  J’espère être en mesure, dans le prochain article, de vous informer d’avancées positives dans ce sens. C’est donc un dossier à suivre.  

Dans un autre ordre d’idée, je vous informe que l’association a fait l’achat de 18 nouvelles bouées de navigation qui remplaceront celles trop usées. Elles seront installées au printemps prochain par Jean-Philippe Lalumière.

Je vous rappelle encore une fois l’adresse de notre site Internet www.apweedon.com si vous désirez nous écrire. Vous pouvez également nous rejoindre par courrier régulier, case postale 882, Weedon (Québec), J0B 3J0.

Au plaisir de vous reparler.

 

Diane Lafrance

Présidente de l’Association des plaisanciers de Weedon

 

 


 

Article novembre 2018

Association des plaisanciers de Weedon (APW)

 

Bonjour,

Dans l’article du mois dernier, Monsieur Gaston Lacroix vous avisait qu’il avait décidé de ne plus présider l’association, mais siégeait toujours à titre de vice-président. C’est donc avec beaucoup humilité que je me présente à vous ce mois-ci, à titre de nouvelle présidente, car nul besoin de vous dire que prendre le relais de Monsieur Lacroix est un énorme défi. Depuis qu’il préside celle-ci, beaucoup de projets ont été initiés par lui : pensons seulement aux différentes études qui sont disponibles d’ailleurs, pour consultation, sur notre site Internet www.apweedon.com. Une d’entre elles a d’ailleurs permis de découvrir la présence de la plante envahissante, le myriophylle à épi.  Heureusement, Monsieur Lacroix m’épaule et n’est jamais loin pour me donner son avis. Je tiens d’ailleurs à le remercier chaleureusement.

 

L’hiver est apparu à nos portes beaucoup plus tôt qu’à l’habitude. Toutefois, j’espère que, pour les saisonniers, vous avez eu, malgré tout, le temps nécessaire pour vous assurer de tout ranger. Si je vous parle de cela, c’est parce qu’au printemps dernier, nous avons eu droit à des inondations records et plusieurs débris se sont malheureusement retrouvés dans nos cours d’eau. À plusieurs reprises, cet été, j’ai récupéré du lac des bouteilles de bière et des contenants de plastique, qui, s’ils avaient été rangés correctement, n’auraient pas échoué dans nos cours d’eau. Alors, advenant que le temps s’adoucisse dans les jours à venir, prenez la peine, s’il vous plait, de tout ranger et d’éloigner les poubelles des cours d’eau. Évidemment, nous ne souhaitons pas qu’il y ait d’autres inondations comme l’an dernier, mais nous devons être prévoyants.

 

Dans un autre ordre d’idée, j’aimerais féliciter les 185 personnes qui ont pris la peine de signer la pétition demandant à la municipalité d’agir de façon concrète contre la prolifération du myriophylle à épi dans nos cours d’eau. Le 9 novembre dernier, Gaston Lacroix, Patrick Hamel (directeur sur le CA de l’association) et moi avons rencontré le maire de la municipalité de Weedon, Monsieur Richard Tanguay, afin de lui remettre en main propre la pétition. Par ailleurs, nous en avons profité pour lui donner également la résolution qui fut votée à l’unanimité lors de notre assemblée générale du 11 août dernier demandant que la municipalité installe une station de lavage pour les embarcations nautiques ainsi qu’une station de vidange pour les roulottes. Monsieur Tanguay nous a dit que cela serait difficilement réalisable à court terme compte tenu des coûts élevés qu’engendreraient ce type d’installation. Finalement, nous avons à nouveau demandé de prévoir un léger montant pour la protection de l’environnement à même les taxes foncières. Concernant ce dernier point, il fut rejeté d’emblée. Quant à la pétition et la résolution, Monsieur Tanguay nous a mentionné que les documents seraient remis au Directeur général, Monsieur Le Pape.

 

La première action concrète que doit poser la municipalité concernant le myriophylle à épi est de remplir une demande auprès du Ministère du Développement Durable et de Lutte aux Changements Climatiques (MDDELCC) qui a probablement changé de nom depuis. Elle pourrait ainsi obtenir des sommes d’argent du gouvernement provincial, mais aussi l’autorisation nécessaire afin de pouvoir, au printemps prochain, agir concrètement afin de réduire la prolifération de cette plante envahissante. Heureusement, l’association peut compter sur l’appui de deux conseillers municipaux soit Johanne Leblanc et Daniel Sabourin et nous les remercions énormément.  

 

Je vous rappelle l’adresse de notre site Internet www.apweedon.com si vous désirez nous écrire. Vous pouvez également nous rejoindre par courrier régulier, case postale 882, Weedon (Québec), J0B 3J0. J’en profite pour vous souhaiter un excellent temps des fêtes, rempli de rencontres amicales, familiales des plus agréables, mais également des moments de repos afin de commencer l’année 2019 avec sérénité.

 

Diane Lafrance

Présidente de l’Association des plaisanciers de Weedon